Un peu de ciel et de poésie

La période de confinement a débuté pendant le Printemps des poètes. C’est ainsi que les bibliothécaires ont imaginé la série “Un peu de ciel et de poésie”, 38 vidéos pour s’évader, et aussi pour nous relier. Une série participative, qui vous a invité à mettre en voix un poème. Merci aux lectrices et lecteurs !

#1 Martin Rueff, La jonction

#2 Jacques Jouet, Chronopoèmes

#3 Raymond Queneau, L’instant fatal. Un poème

#4 Antoine Emaz, Peau

#5 Joachim du Bellay, Les regrets. Heureux qui comme Ulysse...

#6 Gaston Puel, Paysage nuptial. Puisque tu es venue

#7 Kimura Toshio, Haiku

#8 Marik Froidefond, Oyats

#9 Henri Michaux, Lointain intérieur. Je vous écris d’un pays lointain

#10 Paul Verlaine, Sagesse. Le ciel est, par-dessus le toit

#11 Joachim Du Bellay, Les Regrets. Je hais

#12 Juan Gelman, L’amant mondial. Faire

#13 Jacques Jouet. Ce qu’il n’y a plus.

#14 Ingeborg Bachmann, Malina

#15 Jacques Roubaud, Les animaux de tout le monde. Poème du chat

#16 Matsuo Basho, Haiku

#17 Gilles Durant de la Bergerie, Les oeuvres poétiques. Ode

#18 Roberto Juarroz, Treizième poésie verticale

#19 Emily Dickinson, Poems. I’m nobody! Who are you?

#20 Alejandra Pizarnik, Extraction de la pierre de folie. Continuité

#21 Pierre Cendors, Archives du vent

#22 Fernando Pessoa, Odes de Ricardo Reis

#23 Maximine, Dits de la folie des pivoines

#24 Keith Waldrop, Le vrai sujet

#25 Lokenath Bhattacharya, Le spectateur enchanté

#26 Carl Norac. Petit poème pour y aller

#27 Raymond Carver, Où l’eau s’unit avec l’eau. Au moins

#28 Louis Aragon, Le roman inachevé. L’amour qui n’est pas un mot

#29 Denise Le Dantec, 7 soleils & autres poèmes.

#30 Ashraf Fayad, Je vis des moments difficiles

#31 Jacques Jouet, Poèmes de métro

#32 Christophe Tarkos, Le petit bidon et autres textes. J’existe

#33 Philippe Jaccottet, Leçons. J’ai relevé les yeux

#34 Martin Rueff, La jonction. La clepsydre ou l’âge des chiens

#35 Philippe Jaccottet, L’encre serait de l’ombre. Parler

#36 François Le Lionnais, La littérature potentielle. La rien que la toute la

#37 Philippe Jaccottet, Pensées sous les nuages. Le mot joie

#38 Frank O’Hara, Meditations in an Emergency. To the Harbormaster

Instants du matin, avec le Printemps des Poètes

Une vidéo pour vous remercier

– – –
« Vers la fin de la deuxième guerre mondiale, j’avais l’air d’un petit fantôme à cause de la pénurie de nourriture. J’avais faim. Alors c’était plus facile de s’allonger et de regarder le ciel. C’est à ce moment-là que j’en suis tombée amoureuse, je crois. Depuis, toute ma vie, j’ai aimé le ciel. Même quand tout s’effondrait autour de moi, le ciel était toujours là pour moi. C’était le seul élément constant de ma vie, qui se transformait sans cesse, à la vitesse de la lumière, à la vitesse de l’éclair. Je me disais alors que je ne pourrais jamais perdre espoir en la vie tant qu’il y aurait le ciel. » Yoko Ono, Acorn, 2013
Le ciel est toujours là !
Share